Nouvelles

Espagne-France : les ailes de l’enfer, un secteur affaibli, un milieu à challenger… Les 3 clés du match

0 3
Espagne-France : les ailes de l’enfer, un secteur affaibli, un milieu à challenger… Les 3 clés du match

Équipe la plus convaincante de l’Euro 2024, l’Espagne affronte ce mardi (21 heures) l’équipe de France en demi-finale de la compétition à Munich. Grâce à des individualités en grande forme au sein d’un collectif huilé, la Roja de Luis de la Fuente s’annonce redoutable. Depuis son élimination face au Maroc en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 (0-0, 3-0 t.a.b.), l’Espagne a bien évolué. Luis de la Fuente a remplacé Luis Enrique à la tête de la sélection, les latéraux ont changé, Sergio Busquets est parti et la Roja a enfin trouvé les ailiers percutants qu’elle cherchait depuis si longtemps. Face au Maroc, l’Espagne avait été éliminée avec 77% de possession de balle. Deux ans plus tard, pour son premier match à l’Euro, la Roja s’est imposée 3-0 face à la Croatie avec seulement 47% de possession. Pour la première fois depuis 16 ans dans un tournoi majeur, les Espagnols n'ont pas eu le ballon la majeure partie du match. Un chiffre qui témoigne de la mutation d’une équipe qui n’a pas paru aussi dominante depuis longtemps, mais qui malgré tout comporte toujours certaines zones d’ombre. Du danger sur les côtés  Symbole du renouveau hispanique, les jeunes ailiers Lamine Yamal (16 ans) et Nico Williams (21 ans) sont aujourd’hui les premiers dangers d’une Espagne qui dispose de la meilleure attaque du tournoi (11 buts). Parce que les deux sont très percutants et que le premier est aussi le meilleur passeur de la compétition (3 passes décisives) à égalité avec Xavi Simons, l’Espagne

Comments

Комментарии для сайта Cackle
Загрузка...

More news:

Read on Sportsweek.org:

Autres sports

Sponsored