Nouvelles

Nice-LOSC (1-3) : Renversants, ces Lillois !

021
News image: 
Résumé: 

PAR MAXIME POUSSET

Ils voulaient terminer la saison la tête haute. Ils l’ont prouvé sur le terrain en allant battre un prétendant européen sur sa pelouse. Nettement dominés en première période et logiquement menés au score à la pause par l’OGC Nice, les Lillois ont totalement renversé la rencontre en seconde période. Solides et réalistes, ils s’imposent 1-3 grâce à un doublé de Jonathan David (52’, 61’) et un but de Timothy Weah en toute fin de partie (90'+4).

Contenu: 

Pentagone_8.png LE CONTEXTE

C’est un LOSC privé de nombreux éléments qui se présente à l’Allianz Riviera pour l’avant dernière journée de Ligue 1. Les absences de Renato Sanches, Sven Botman et Benjamin André (suspendus) ainsi que celle de Xeka (blessé) obligent Jocelyn Gourvennec à composer un onze inédit avec un duo Amadou Onana-Angel Gomes dans l’entrejeu, avec Tim Weah et Edon Zhegrova sur les côtés, en soutien de Burak Yilmaz et Jonathan David devant. Les jeunes Leny Yoro (16 ans), Carlos Baleba (18 ans) et Joffrey Bazié (19 ans) prennent quant à eux place sur le banc.

dsc08571.jpeg
 

Pentagone_3.png LE MATCH

Maillot blanc, short et bas noirs, les Dogues contiennent plutôt bien les immédiates tentatives d’assauts de Niçois engagés dans la course aux places européennes. Les Lillois sont concentrés, appliqués, à l’image de Léo Jardim, qui repousse sur la barre cette frappe à bout portant de Kluivert, d’une incroyable claquette réflexe (16’). Au cœur d’un premier acte riche en intensité, le LOSC peine à peser offensivement face à des Aiglons dominateurs, qui parviennent à ouvrir score à la demi-heure de jeu. Servi depuis le côté droit, Kluivert ajuste Jardim d’une demi-volée clinique (1-0, 32’). La fin de première période est difficile pour des Dogues asphyxiés. La brillante manchette de Jardim sur une tentative de Gouiri (35’) précède une tête de Delort qui touche les deux poteaux lillois, tel un coup de billard (36’). Le 2-0 était tout proche. La réplique, timide, des hommes de Jocelyn Gourvennec intervient sur coup franc. Edon Zhegrova trouve la tête décroisée de Jo David. Amadou Onana est trop court au second poteau (45’+1).

Icon__D1R5334.jpg

L’objectif du second acte ? Redynamiser l’animation offensive d’un LOSC qui n’est pas parvenu à créer le danger durant les 45 premières minutes. Bradaric et Bamba remplacent Gudmundsson et Zhegrova (46’) et prennent place dans le couloir gauche. Côté occasions, tandis que Jardim est encore à la parade face à Gouiri (48’), le LOSC, piqué au vif par cette première période manquée, égalise. C’est Jo David, d’une subtile reprise au sol pleine de flegme à la réception d’un centre de Tim Weah, qui remet les compteurs à égalité (1-1, 52’). Relancé, l’attaquant canadien récidive dans la foulée. À la réception d’un centre de Bradaric, il trouve le poteau. Le ballon revient sur Celik dont la frappe détournée par Benitez est attirée dans les pieds de Jonathan David, bien placé, qui double la mise à un mètre du but (1-2, 61’). Le LOSC est totalement transfiguré. Le LOSC est devant ! Les Aiglons auront beau pousser, tenter le tout pour le tout en fin de partie, les Dogues tiennent bon et parviennent même à inscrire un troisième but en toute fin de partie. Sur un contre vite joué, Isaac Lihadji dévie pour Timothy Weah qui contourne Benitez et marque (1-3, 90'+4). Lille s'impose avec le coeur à l’Allianz Riviera pour la toute première fois de son histoire.
 
Les Aiglons étaient venus jouer un mauvais tour aux Lillois le 14 août dernier (0-4) au Stade Pierre Mauroy. Les Dogues prennent aujourd'hui leur revanche sur leur adversaire et s’imposent à Nice, une première pour le LOSC depuis 10 ans. Grâce à ce succès, Lille s’assure également de terminer dans le Top 10 en Ligue 1.
 

Pentagone_4.png LE MOMENT

52ème minute. Revenus sur le terrain avec un tout autre visage après la pause, les Lillois refroidissent les ardeurs niçoises. Plutôt interessant dans ce registre (inhabituel pour lui) de milieu défensif, Angel Gomes récupère le ballon au milieu de terrain. Sa longue (et précise) transversale trouve à l'autre bout du terrain Tim Weah qui percute côté droit et centre en retrait pour Jo David. Ce dernier, peut-être un peu trop avancé, place parfaitement son pied en opposition et trouve la lucarne d’une sorte de "pichenette" techniquement bien sentie.

Icon__D1R5757.jpg
 

Pentagone_5.png L'HOMME

Léo Jardim. Il est longtemps parvenu à maintenir le score nul et vierge par ses arrêts réflexes et ses prises de balles très propres, avant de craquer sur une reprise chirurgicale (et puissante) de Kluivert à bout portant. Le portier lillois a ensuite réalisé un nouvel arrêt décisif, quelques secondes avant que Jonathan David n’égalise, puis ne donne l’avantage au LOSC. Si le numéro 9 lillois restera comme le détonateur de ce succès lillois, Léo Jardim en aura assurément été l’un des principaux instigateurs.

dsc04169.jpeg
 

Pentagone_8.png Le CLIN D'oeil

Cet OGCN-LOSC restera unique à plus d’un titre pour le jeune Leny Yoro, 16 ans et demi. L’Histoire retiendra que ce prometteur défenseur central, pur lillois et pur produit de la formation losciste, y aura fait ces tous premiers pas en Ligue 1 en remplacement d'Angel Gomes (78') en tant que milieu défensif. Un événement pour celui qui a signé son premier contrat pro en janvier dernier et qui évoluait encore chez les U17, puis avec les U19 en Youth League il y a encore quelques mois. Il devient à ce titre l'un des plus jeunes Dogues de l'Histoire à effectuer ses débuts chez les pros.

Icon__D1R6485.jpg
 

Pentagone_6.png LA SUITE

The last one ! Samedi prochain (21h), les Lillois achèveront cette très dense saison par un tout dernier rendez-vous, un tout dernier coup de rein, à la maison. C’est le Stade Rennais qui se présentera au Stade Pierre Mauroy avant que le rideau ne tombe sur 2021-2022.

CARROUSSEL_AUTOPROMO_RENNES.png
 


Pentagone_7.png la feuille de match
1_28.png OGC Nice - LOSC 1200px-Logo_LOSC_Lille_2018.svg__0.png 1-3 (1-0)

37ème journée de Ligue 1 Uber Eats - Saison 2021-2022
Samedi 14 mai 2022, 21h - Allianz Riviera

Arbitre : M.Léonard

Buts : Kluivert (32') pour l'OGCN ; David (52', 61'), Weah (90'+4) pour le LOSC
Avertissements : Gudmundsson (12'), Gomes (66'), Weah (90'+4) pour le LOSC . Lotomba (45'), Kluivert (90'+2), Galtier (90'+3) pour l'OGCN

OGC Nice : Benitez – Lotomba (Daniliuc, 59'), Todibo, Dante (c.), Bard – Kluivert, Rosario (Schneiderlin, 73'), Lemina (Thuram, 66'), Boudaoui (Brahimi, 59') – Gouiri (Guessand, 73'), Delort
Entraîneur : Christophe Galtier

LOSC : Jardim – Çelik, Fonte (c.), Djaló, Gudmundsson (Bradaric, 46') – Zhegrova (Bamba, 46'), Gomes (Yoro, 78'), Onana, Weah – David (Pied, 90'+2), Yilmaz (Lihadji, 86')
Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Catégorie de la news: 
Загрузка...

Comments

Комментарии для сайта Cackle
Загрузка...

More news:

Read on Sportsweek.org:

Autres sports