Sponsored
Nouvelles

​Que faut-il savoir avant LOSC-Nice ?

03
News image: 
Résumé: 

Retour au Stade Pierre Mauroy pour le LOSC, ce samedi (21h). A quatre matchs du coup de sifflet final, les Dogues ont rendez-vous avec l’OGC Nice pour une rencontre une fois de plus cruciale au cœur du sprint final.

Contenu: 

Un rythme de leader

Encore et toujours en tête de la Ligue 1, le LOSC, 73 points (un record pour le club), reste sur quatre matchs sans défaite. La dernière victoire lilloise à domicile remonte toutefois au 3 mars, contre l’OM (2-0). Face à Nice, les Dogues ont l’occasion de maintenir leur avance sur leurs poursuivants, eux qui comptent un point d’avance sur le PSG.
 

Gare à des Niçois en forme

Actuel 9ème du classement, l’OGC Nice n’a perdu qu’un seul de ses 8 derniers matches de Ligue 1 (5 victoires, 2 nuls), c’était contre Dijon le 18 avril dernier (0-2). À l’éxtérieur, le club azuréen ne s’est incliné qu’une seule fois sur ses 4 derniers déplacements en championnat (2 victoires, 1 nul). C’était le dernier en date, à Dijon (0-2).

Icon__DSC1003.jpg
 

La belle volée de Burak Yilmaz

Au match aller, le 25 octobre dernier, les hommes de Christophe Galtier étaient tombés sur des Niçois accrocheurs dans leur Allianz Riviera (1-1), juste avant de défier le Celtic (2-2) au Stade Pierre Mauroy en Europa League. Burak Yilmaz (58’) avait répondu à une ouverture du score de Kasper Dolberg (50’) d’une jolie demi-volée excentrée.
 

 

« Les autres matchs ne seront importants que si on bat Nice »

Benjamin André et Christophe Galtier sont déterminés avant d’accueillir les Aiglons. Ils l'ont exprimé en conférence de presse.
 

 

 

Sven Botman se méfie des Niçois

Entre Lyon et Nice, Sven Botman s’est confié à nous. Il se souvient notamment d’une équipe niçoise difficile à affronter :

« Nice est une très bonne équipe qui joue un bon football. Je me souviens du match aller (1-1, 25/10/20), ça avait été très difficile là-bas. C’est une équipe qui aime jouer. Je ne pense pas qu’elle fermera le jeu et que nous aurons une possession à 60, 70%. Ils voudront de montrer qu’ils peuvent battre le leader. C’est le cas dans tous les championnats. Tous les clubs veulent l’emporter contre le premier du classement. C’est comme ça, c’est le football. On fait avec. »

Icon_DIB-160421-10-75_0.jpg
 

L’AN DERNIER ? DOS À DOS

La saison dernière, Niçois et Lillois s’étaient quittés dos à dos (1-1) à l’Allianz Riviera, le 28 septembre 2019. Luiz Araujo (24’) avait répondu à une ouverture du score de Kasper Dolberg (13’). Les Dogues venaient alors chercher un précieux points au cœur d’une 8ème journée de Ligue 1 qui précédait un passionnant rendez-vous européen face à Chelsea quelques jours plus tard. Le match retour a quant à lui été annulé en raison du contexte sanitaire.

Icon__DSC5954_0.jpg
 

Le retour de Rony au Stade Pierre Mauroy

Dogue entre 2014 et 2017, Rony Lopes s’était révélé au football européen par de belles prestations sous le maillot lillois, lui qui avait été prêté au LOSC par Manchester City, puis par l’AS Monaco. L’international portugais s’était ensuite épanoui sous la tunique monégasque, avant de rejoindre le FC Séville, qui l’a prêté cette saison à l’OGCN. Dans l’effectif lillois actuel, seul Mike Maignan a évolué à ses côtés.

Icon_win_070417_05_81_0.jpg
 

BALMONT, CIVELLI, OBBADI, RÉMY…

Joueurs, entraîneurs ou techniciens, ils sont passés par le LOSC et l’OGC Nice. Ils se nomment Angel, Antonetti, Audel, Balmont, Bauthéac, Berry, Bocchi, Bodmer, Carrez, Casolari, Cauvin, Civelli, Daniel, Dante, De Zerbi, Desmenez, Dreossi, Fernandez, Françoise, Gemmrich, Germain, Guérit, Henry, Lenfant, Lopes, Marsiglia, Metsu, Moussilou, Nogues, Obbadi, T.Oleksiak, Olufadé, Pied, Poitevin, Puel, Rabathaly, Rémy, Ricort, Rustichelli, Sénoussi, Souquet, Vandooren.
 

Catégorie de la news: 
Загрузка...

Comments

Комментарии для сайта Cackle
Загрузка...

More news:

Read on Sportsweek.org:

Autres sports