Nouvelles

Cédric Biscay, auteur français, présente son manga à Guéret (Creuse)

01490
Cédric Biscay, auteur français, présente son manga à Guéret (Creuse)

Qui a dit que jeu d’échecs et mangas n’allaient pas ensemble ? Certainement pas Cédric Biscay. Le Niçois est auteur de Blitz, une BD japonaise autour des échecs. Fort de deux ans d’existence et de six tomes, l’ouvrage ainsi que les dessins originaux du manga sont présentés à partir du vendredi 11 mars à la bibliothèque multimédia du grand Guéret.L’auteur vient dans le cadre de l’exposition « Le manga dans tous ses états » mis en place par l’établissement culturel. L’invité l’avoue : « la bibliothèque de Guéret a été la première à nous proposer l’exposition. C’est une demande qui date d’il y a quelque temps déjà. C’est normal de tenir ses engagements ».

Une collaboration entre trois pays

Pour l’occasion, rien est laissé au hasard : « On a fait les choses sérieusement. On a fait venir les planches originales du Japon pour pouvoir les montrer pour la première fois au public ! », sourit Cédric Biscay.Car s’il est français et que son entreprise - qui produit le manga Blitz - est monégasque, la dialoguiste et le dessinateur sont japonais. Un ouvrage tripartite issu d’une collaboration inédite. Ça n’a d’ailleurs pas été simple de trouver le bon illustrateur. « Il fallait que ses visuels me plaisent avant tout. Daitaro Nishihara a été le bon », explique l’auteur.

C’est un peu présomptueux en tant qu’étranger, d’arriver et de dire “je vais faire un manga”. Daitaro Nishihara et Tsukusa Mori, la co-auteure ont permis d’insérer les codes de ce milieu à Blitz. Je n’avais plus qu’à me concentrer sur le scénario

Le manga dans tous ses états à la bibliothèque multimédia

Cette association fonctionne d’ailleurs plutôt bien. « Nous prenons le meilleur de chaque culture. C’est une valeur ajoutée », précise Cédric Biscay.Le défi a ensuite été de crédibiliser le contenu, mais surtout, de le rendre accessible à tous. Pour cela, Garry Kasparov, ancien champion du monde d’échec (de 1985 à 2000) a lui-même collaboré au développement de l’histoire. Concernant l’accessibilité du manga, l’auteur niçois ne s’y trompe pas :

On voulait casser un peu cette image d’activité soporifique qu’ont les échecs. Alors, on a pensé les parties comme des combats. Ça rend le tout plus ludique, plus fun.

Finalement la mayonnaise a pris et l’ouvrage a trouvé son public. Si bien qu’il sera édité pour le marché anglophone très prochainement. Une volonté de Cédric Biscay, mais aussi une demande de la communauté des échecs.

De grandes ambitions

Beaucoup l’avaient pris pour « un fou » lorsqu’il a évoqué son projet. Deux années plus tard, Blitz se retrouve vendu à plus de 50.000 exemplaires en France. Au Japon, il se retrouve fréquemment publié sur le site « Shônen Jump + », plateforme d’une maison d’édition nippone emblématique.L’ambition est claire, rendre globale le manga. « À terme, j’aimerais faire de Blitz un animé. Pour le moment, ça fonctionne bien. Je souhaite aller jusqu’au bout de l’aventure. Dans ma tête, j’ai de quoi faire 25 tomes », confie l’auteur.

 

Léo Candas

Загрузка...

Comments

Комментарии для сайта Cackle
Загрузка...

More news:

Read on Sportsweek.org:

Autres sports

Sponsored