Athlétisme
Ajouter une nouvelle
Nouvelles

Euro d'athlétisme: débuts prudents mais assurés pour Mayer, priorité à la qualification olympique

0 11
Euro d'athlétisme: débuts prudents mais assurés pour Mayer, priorité à la qualification olympique

Le double champion du monde (2017 et 2022) et double médaillé d'argent olympique (2016 et 2021), qui n'est plus allé au bout des dix épreuves depuis juillet 2022 à Eugene (Etats-Unis), aborde le décathlon romain comme sa "dernière chance" de qualification pour les JO-2024.

Mayer (32 ans) l'a lancé lundi matin par un 100 m solide, couru en 10 sec 72 (vent: +0,4 m/s), à plus de deux dixièmes de son record personnel, dans une série retardée par deux faux départs et remportée par un autre Français, Makenson Gletty, en 10 sec 55, nouveau record personnel.

Au saut en longueur une heure plus tard, il s'est contenté d'un seul bond, à 7,37 m (+2,3 m/s), au lieu des trois dont il disposait.

Au poids enfin, il a expédié son meilleur jet à 15,31 m, loin de ses tout meilleurs lancers, mais assez pour atteindre les 2.636 points à la mi-journée et se placer sur les rails des minima olympiques fixés à 8.460 points, son objectif N.1 de la compétition européenne.

"Ne pas me tromper d'objectif"

"J'essaie de ne pas me tromper d'objectif, c'est très dur, c'est spécial mais je fais le taf", résume Mayer.

"Je suis largement dans les clous pour les minima pour l'instant, constate-t-il. Et je prends autant de plaisir comme acteur que comme spectateur. Franchement, je me régale. C'est un peu mon décathlon plaisir, moins dans l'extra-perf et ça fait du bien."

"Le but, ça va être de me freiner tout au long de ce décathlon, avait-il prévenu il y a quelques jours. Parce que je suis capable de faire un décathlon à 200% dans l'année, mais pas deux. Toutes les cinq secondes, je me répète minima, minima, minima. Même si je n'ai jamais été champion d'Europe, ce n'est pas l'objectif cette année."

Si Mayer pointe à la sixième place provisoire, Gletty s'est lui installé en tête après trois des dix épreuves, grâce à deux records personnels, sur 100 m et au saut en longueur (7,59 m), et à la meilleure performance du plateau au poids. Avec 16,27 m, sa marge sur la concurrence y est de plus d'un mètre. Si bien que le Français de 25 ans totalise 2.788 points et devance de neuf unités l'Estonien Johannes Erm.

Pas de finale pour Happio

Gletty est également en quête des minima olympiques, même si son classement mondial lui ouvre déjà virtuellement les portes des JO-2024.

La première journée du décathlon se poursuit dans la soirée avec le saut en hauteur et le 400 m.

Dans les autres épreuves de la matinée, les trois perchistes français engagés, Thibaut Collet en tête malgré une frayeur dès sa première barre à 5,45 m, se sont hissés en finale. Comme Azzedine Habz (3:38.37) sur 1.500 m, où l'accompagnera Romain Mornet (3:44.28).

Sur 400 m haies, seule la Néerlandaise Femke Bol, championne du monde en titre, a couru plus vite (54.16) que Louise Maraval, qui abaisse encore son record personnel en 54 sec 36, en demi-finales.

Wilfried Happio, médaillé d'argent de la spécialité il y a deux ans à Munich, a lui manqué le cut de justesse malgré ses 48 sec 55, son meilleur chrono de la saison olympique.

Au saut à la perche, sur 400 m haies et sur 1.500 m, tant le Suédois "Mondo" Duplantis que les Norvégiens Karsten Warholm et Jakob Ingebrigtsen ont rallié la finale sans encombre.

Comments

Комментарии для сайта Cackle
Загрузка...

More news:

Read on Sportsweek.org:

Club sportif de la Dyle - CS Dyle
CA Gibloux-Farvagny
CA Gibloux-Farvagny
France24.com (fr)

Autres sports

Sponsored