Nouvelles

Eau, électricité, carburant … : Surveillez vos circuits

0 5

Ce n’est pas parce qu’ils ne se voient pas qu’ils doivent être négligés. En effet, les circuits et réseaux (eau, carburant, électricité…) nécessitent une inspection régulière, sous peine de gros ennuis, au port comme en navigation. Revue de détail avec Jean-Michel Viant, expert maritime et architecte naval.

Sommaire :

Lors de l’achat d’une occasion, on leur porte souvent moins attention que le moteur ou la coque… Pourtant, les réseaux sont d’une importance cruciale à bord. « Ils représentent un peu le système nerveux d’un bateau », précise Jean-Michel Viant, expert maritime et architecte naval. Et, comme tout système nerveux, il ne s’agit pas forcément des organes les plus visibles au premier coup d’oeil, à l’inverse d’une trace de rouille sur une embase ou d’un impact dans le gel-coat. Pourtant, on imagine facilement les dégâts qu’une vanne ou qu’un passe-coque défaillants peuvent engendrer en cas de faiblesse. « Les réseaux représentent un bon moyen de connaître le niveau d’entretien d’une occasion, indique Jean-Michel Viant. C’est un excellent indicateur. »

Surveiller les montages d’origine

Autre problème commun à ces réseaux : entre le moment où ils ont été posés lors de la construction du bateau et celui où ce même bateau est vendu d’occasion, un certain temps s’est écoulé. De plus, au fil des ans, des équipements ont souvent été apportés. Ces ajouts successifs – surtout lorsqu’ils sont électriques – ne pourront que difficilement supporter le montage d’origine si les batteries ou les câbles sont sous-dimensionnés. Idem pour les protections, fusibles ou disjoncteurs, en nombre ou en taille insuffisants… L’intérêt de démonter des vaigrages ou d’examiner les fonds de cale, sous les planchers, permet donc de vérifier leur état, mais aussi l’étendue des travaux à entreprendre, le cas échéant.

Des démontages coûteux en main-d’oeuvre

Ces derniers seront généralement coûteux en main-d'œuvre, car nécessitant des démontages importants en raison de la faible accessibilité de ces réseaux. D’où l’importance de bien les identifier. Afin de vous faciliter la tâche, nous avons établi cinq grandes familles de réseaux communs à la plupart des bateaux. Il s’agit des circuits d’eau, de carburant, d’électricité, d’air et de gaz. Nous avons sélectionné quelques postes qui permettent d’illustrer les principaux éléments à surveiller. En cas de doute, l’aide d’un expert maritime demeure indispensable

Retrouvez nos conseils d'entretien sur Voile&Moteur

Comments

Комментарии для сайта Cackle
Загрузка...

More news:

Read on Sportsweek.org:

Arcachon Belle Plaisance
Arcachon Belle Plaisance
Dart 18

Autres sports

Sponsored