Sponsored
Nouvelles

Au Sporting de Vichy (Allier), ils ont le pouvoir de transformer le green en vrai billard

067
Au Sporting de Vichy (Allier), ils ont le pouvoir de transformer le green en vrai billard

Pas grand monde ne les voit, ni ne les entend, mais ils sont pourtant là tous les jours, dès potron-minet, à bichonner leur terrain de travail (et de jeu) sis en bords d’Allier. Eux, ce sont les membres de l’équipe des jardiniers qui s’attellent quotidiennement à rendre impeccables les greens du golf du Sporting, mission d’autant plus intense en cette semaine où s’enchaînent les compétitions.  « Mais ca va, l’équipe est vraiment au top, elle s’investit sans compter son temps », en sourit Laurent Gaucher, le responsable de cette joyeuse bande de « greenkeepers ».

Au millimètre près

Des jardiniers au taquet, donc, qui n’ont guère le temps de s’ennuyer. Il y a de quoi faire, en effet : le site s’étend sur 33 hectares, majoritairement composé par un gazon dont l’entretien relève d’un travail d’orfèvre. Le green (l’espace encerclant le trou à viser) doit être tondu à 3 millimètres. Le fairway (l’espace en amont du green), peut lui être un peu plus épais. Rien à voir avec les 10 à 12 centimètres d’épaisseur du terrain de galop de l’hippodrome voisin…

« Un terrain de golf a ses spécificités, précise Laurent Gaucher. Il faut ici que l’herbe soit bien lisse, pour que les balles puissent rouler ». Une taille précise qui s’obtient par de nombreuses heures de tonte, évidemment. « On y est dès le matin à 6 heures, et on peut encore y être à 21 heures. C’est beaucoup de travail. Et on est aussi tributaires de la météo. S’il pleut beaucoup, il faut beaucoup tondre. Autant dire que ces derniers jours on a beaucoup tondu (rires) ». 

Devant le club house et le restaurant, un green si bien taille qu'il semble être de la moquette...

Et Laurent et son équipe ont de quoi faire, aussi, avec les multiples arbres et autres bunkers (espaces sablés) qui ornent le parcours. « Il faut bien détourer les obstacles, débroussailler au pied des arbres… C’est aussi du travail, mais on a la chance d’avoir des bénévoles qui nous aident », confie l’intendant de terrain, lui-même golfeur, et qui sait donc les attentes des pratiquants quant à la qualité du terrain de jeu. « On essaie d’être au top. Pour les pratiquants, mais aussi pour l’image de notre golf. Surtout en période de compétition… »

 

Pierre Geraudie

Загрузка...

Comments

Комментарии для сайта Cackle
Загрузка...

More news:

Read on Sportsweek.org:

AS Lille Métropole
AS Lille Métropole
Fédération tunisienne de golf (FTG)

Autres sports